Écosocialisme

Dossier de la revue Cahiers d’histoire (2016) intitulé Écosocialisme et histoire

Les auteurs « relisent l’histoire de l’époque moderne à la recherche des expressions de cette sensibilité qui associe les malheurs des hommes à ceux qu’ils font subir à la nature ». Il ne sagit pas de « capitalisme vert », de celui des marchands qui marchandisent aujourd’hui, au nom du développement durable, les « droits à polluer » et qui prétendent promouvoir la « défense de l’environnement » en en faisant une nouvelle source de profit ».

Voici des extraits du « mot de la rédaction » :

Si Marx occupe une place singulière dans le panorama composite des expériences écosocialistes, la diversité des propositions et des actions politiques dépasse très largement, pour les XIXe et XXe siècles, les seules références marxistes : des connexions avec l’anarchisme ainsi que des déploiements à partir des luttes anticoloniales ont contribué à densifier la synthèse anticapitaliste et antiproductiviste (…)

Paul Ariès rappelle que le désastre écologique de l’URSS ne peut être séparé pour lui du choix politique autoritaire, alors que d’autres voies marxistes s’exprimaient dans le sens de la sensibilité écologiste. Mickaël Löwy, autour de Walter Benjamin, présente une autre articulation de la critique sociale de Marx à la matrice de l’écosocialisme (…)

Françoise Escarpit rend compte ici des luttes sud-américaines pour contrer les grands groupes industriels et mettre en œuvre d’autres modèles, notamment à partir de la revalorisation politique des luttes des populations indigènes. La possibilité d’un « buen vivir », d’un vivre ensemble capable de concilier ambition socialiste et enjeux écologiques, n’appartient plus au seul domaine de l’utopie, même si les contradictions autour du « développement nécessaire », les pressions internationales (via notamment le marché des matières premières) menacent les projets écosocialistes d’Amérique du Sud (…)

Les questions environnementales transforment l’agenda politique. Elles ne sont pourtant pas détachées des préoccupations politiques émancipatrices. Bien au contraire.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s